Gackt Live Tour : YFC in Paris ~ Live report

Je suis complètement amorphe et morte depuis hier, j’ai mal partout, un sentiment de fatigue absolu, mais je m’en tape. Je suis toujours au 7ième ciel, la musique résonne encore dans ma tête. Donc, comme tout fan qui se respecte, le live report! (attention, ceci est extrêmement subjectif XD)

J’arrive à Paris, après avoir passé 3 heurs dans le train à supporter, entre autres, un petit groupe d’enfants qui trouvent que ‘chips’ est un mot merveilleux, et qu’ils vont le répéter encore et encore. Pendant une heure. Youpie.
Enfin, après avoir réglé quelques affaires perso, puis être passée à Chinatown pour me faire un stock de bouffe et de boisson (nécessaire, vu le temps que je vais attendre et la chaleur), c’est parti pour essayer de trouver l’Alhambra. Non parce que j’ai l’adresse, mais trouver la rue Yves Toudic, c’est pas simple. Surtout qu’aucun plan ne le marque… Une trop petite rue.

Puis je trouve un plan un peu plus précis, et deux filles qui cherchent aussi. Échange de regards. « Vous cherchez quelle rue? » « Yves Toudic… » « Moi aussi! » « Tu vas au concert de Gackt??! »
Et voilà. Les Dears sont d’attaque! En chasse!
On tombe devant la salle, et on entame les 8h d’attente. Je croyais que c’était grave, mais en découvrant les « Gackt-Girls » qui auraient campé devant la salle durant UNE SEMAINE. (et moi qui me croyais une fan obsédée…) Enfin, on se met à attendre. Et attendre. Et attendre. Mes fesses ont mal, alors je me lève pour les reposer, mais maintenant c’est les pieds qui vont se mettre à hurler. Donc je me rassois, et ainsi de suite pendant des heures. Et j’ai même pas ouvert mon livre, puisque j’ai trouvé un groupe de gentils fans avec qui converser.
Et puis je regarde autour de moi, observant les différents fans assemblés. La plupart sont habillés normalement pour un concert de rock : débardeurs, t-shirts, grosses chaussures, mais certains/certaines… Oh, des fans de Moi-même Moitié (erf)! Oh, des tongues! (d’une logique, je prie pour ne pas être vos orteils) Oh, des chaussures à talon, avec des pieds déjà bien enflés… Qu’est-ce que je suis contente d’avoir décidé de venir en rangers…XD D’ailleurs, cette masse de fans (qui grandit peu à peu) attire les regards des passants. De toute évidence, l’Alhambra n’est pas habituée aux rockeurs. Surtout pas des rockeurs qui attendent depuis des heures….XD

Ah! Le bus du tour fait son apparition! On aura la chance de peut-être potentiellement apercevoir quelque chose, vu que la salle a uniquement UNE entrée. Evidement, la masse de fans obsédés et les « ‘Gackt-Girls » surgissent et entourent le bus, et nous on ne voit rien. Sauf…que j’ai le temps de voir à contrejour dans le bus, une silhouette hautement reconnaissable. Ok…je viens d’apercevoir You. Rien de terrible, on ne s’excite pas…(non mais je me fous de qui là??? Bien sur que je suis complètement excitée! Kyaaaaaa!!!)
On sait qu’ils sortent puisque tout le monde hurle, et j’ai le temps de voir un bout de la crête rose de Chirolyn, et c’est tout avant que le bus ne disparaisse et que les portes se ferment derrière les gardes du corps et le groupe. Et c’est reparti pour environ 4h d’attente.
Enfin, on va zapper les quelques heures qui restent. Voilà, on bouge enfin, les portes s’ouvrent! Evidemment, les personnes qui ont campé là, et ceux arrivés à Paris la veille entrent en premier, et les autres, sont qui ne vivent pas à Paris/ont un travail/ne sont pas complètement grillés dans la tête entrent ensuite. Je n’ai encore aucune idée de ce qui m’attend, j’ai jamais mis les pieds à l’Alhambra de ma vie…ouf, consigne…je pose mon sac, ma cape, je ne sors que les sous pour les goodies et mon éventail. Vu la chaleur de malade qu’il va faire là-dedans, c’est mieux…^^
Bon…quels goodies acheter? Ce n’est pas comme si j’étais Crésus…donc je me contente du photobook, une petite serviette (vu que les grandes étaient déjà toutes prises…grrrrrr) un bracelet et un chouchou. Des trucs que je pourrais porter tous les jours sans problème. (Et le chouchou pourra m’aider à tenir mes cheveux, puisque mes tresses vont pas m’aider à ne pas dégouliner de sueur dans le cou…) Puis, j’entre dans la salle…et WTF??? Comment est-ce possible??? Il y a eu environ 300 personnes devant moi, et j’arrive quand même à atterrir à moins de 10m de la scène??? *bondit partout*
Et là, ça commence!
‘Gackt’s secretary’ nous fait l’intro. Avec force. Entre autres, que tomber dans les pommes sera puni par hara-kiri, que les photos et les appareils d’enregistrement sont interdits sous peine de se faire éclater la tête, et qu’on est tous des putains de revolutionaires. Encore beaucoup de jurons et de ‘OSSU!!!’ en vrac. On hurle tous, c’est un bon début. Et environ 20min plus tard, de nouveau la voix du ‘secrétaire’ se fait entendre, nous indiquant que le ‘rallye des révolutionaires’ va commencer dans 5min. On est tous en train de scander ‘YFC!! YFC!!’ comme des débiles, et j’ai déjà la voix qui grésille…XD

Et là, les lumières de la salle s’éteignent en même temps que la scène s’allume…et ils sont là! Jun-ji et ses piques oranges qui se dirigent vers sa batterie, Chirolyn et son mohawk rose, Chacha, dont les cheveux font une sorte de coiffure bee-hive années 30 (mais sur lui, c’est adorable…^^) et You avec le plus beau sourire que j’ai jamais vu… Et c’est alors que je réalise que je suis magnifiquement placée, juste entre You et là où sera Gackt….ça continue de hurler, la foule se presse les uns contre les autres…et Gackt arrive enfin. Et la folie commence pour de bon.

Zan

J’ai enfin réussi à aimer cette chanson! Quand je l’avais écouté en version studio, je m’étais vraiment demandé quelle drogue ils avaient pris avant de l’écrire. Mais comme ça, en live, avec Gackt qui joue du sabre en même temps, c’est magique. Et ils jouent avec les dernières notes pour notre plus grand plaisir.
Et bien sur, là il a besoin de se savoir aimé. Un quart d’heure à nous faire crier son nom et lui dire à quel point on l’aime. Et on le fait. Il veut que je crie? Je vais crier! Et puis y a You qui est juste devant moi, avec son beau maquillage et son sourire, qui essaie de nous faire hurler plus fort, Chacha qui fait pareil de l’autre côté de la scène…oui oui Gackt, on hurle!

Dybbuk

Rien à dire sauf que la foule est encore plus folle qu’avant, sautant et chantant avec lui. J’ai You toujours devant les yeux, et je ne le lâche pas (mais dieux, que le rap en japonais c’est bizarre…XD)

Nine Spiral

Oui, j’admets, je rêvais d’avoir une performance comme lors de Drug Party, avec des mouvements de hanche digne d’une putain de luxe. J’ai pas eu, mais je vais pas me plaindre, il sait toujours aussi bien onduler. Et bien sur, on chante toujours avec lui (je commence vraiment à sentir la chaleur, vive l’éventail)

Speed Master

OMG. L’énergie déployée par les fans est terrifiante. C’est une des chansons que le public connait le plus, et on bondit comme des fous, en chantant autant qu’on peut. On glisse de sueur, on n’arrive plus à respirer, mais on s’en fout!

Lu:na

LE moment que tout fan digne de ce nom attendait : le déshabillage. De là où je suis, je peux voir Gackt arracher sa chemise (les boutons qui sautent partout XD) et sa cravate, les balancer dans la foule. Aussitôt les offrandes sont dévorées par les fans mais moi je suis hypnotisée par ce torse puissant et ces mains qui montent et qui descendent sur sa peau… Le paradis.

Kimi ga Matteiru Kara

Une ballade remise au goût rock, mais qui reste ce qu’elle a toujours été : une chanson tendre et magnifique. La voix de Gackt me donne des frissons à ce moment…

Mind Forest (version anglaise)

Alors là…je ne sais pas quoi dire. Déjà, j’admets que je n’ai pas compris un mot. XD C’est également le moment où je commence à voir des petits points blancs devant les yeux, donc ça n’aide pas. (grrrr, la chaleur et la déshydratation c’est pas un bon combo…) Je me réfugie un court instant sur le côté, bonheur, de l’air frais aura raison de mon petit moment de faiblesse. Et hop, on retourne dans la fosse! Non mais oh!

Ever + Justified

Deux nouvelles, j’ai rien à dire, c’est parfait. Mais je vois bien que Gackt commence à fatiguer, il tangue un peu sur son podium. A la fin de Justified, il veut encore qu’on hurle pour lui; il tire sa force de nous, je l’ai toujours pensé en regardant ses lives, mais en en vivant un, je le sais maintenant.
« Do you want it?! Do you really fucking want it??! Do you want to fuck me??!! Show me how much you want to fuck me!!« 
Evidemment, on le rassure encore et encore. XD De là où je suis je peux voir You qui est mort de rire, adorant notre réaction. Chirolyn bondit partout en nous tirant la langue. Et voilà Chacha qui arrive dans mon champ de vision, flirtant avec la foule, sa chemise grande ouverte. Et est-ce un tatouage que je vois sur ton épaule droite, Chacha? On dirait que oui…

Jesus

Ok, alors je croyais qu’on était en délire avant, et ben c’était rien! Cest la chanson la pluis puissante du concert, on est tous synchro avec la musique, comme une communion…

Flower

C’est à ce moment que je remarque que la chemise de You est devenue transparente, alors mon cerveau se prend quelques instants de pause. Et puis je suis bientôt en larmes, j’aime cette chanson tellement fort…  Gackt essaie de nous faire chanter avec lui, mais on est tous claqués alors on ne fait vraiment honneur au maître. Mais le coeur y est, et c’est l’important.

Kagero

Ça n’aide pas du tout à contrôler mes larmes, cette chanson est magnifique… La seule chose qui m’aurait  vraiment achevée, ça aurait été de voir You jouer son violon en live…

Et à la fin de Kagero, parmi nos hurlements frénétiques (ouhlà, mais on crie non-stop depuis bientôt deux heures??!) ils disparaissent tous. On continue de hurler « YFC!!! YFC!!! » encore et encore. Ils ne peuvent pas nous laisser comme ça, c’est pas possible!
Et ils ne le font pas.
« Are you ready? This is the last song! »

Uncontrol

C’est magique. Gackt est épuisé, ça se voit, mais il donne tout ce qu’il a encore. Cette version d’Uncontrol est très sincèrement la chose la plus puissante que j’ai jamais ressentie…nos dernières forces sont pour lui. Il a réussi encore une fois à nous voler nos coeurs, nos âmes. On est devenus une partie intégrante de la musique qui nous déferle dessus.
Ses derniers mots sont tellement sincères, j’en pleure.


« Different countries, different colours, but we are all the same family! My brothers, my sisters, I love you! I promise, I promise I will come back here again! Do you promise? Do you promise to come back? Do you?! »

Comment on pourrait même vouloir dire non, après tout ce qu’ils nous ont donné?

C’est la fin, ils viennent tous nous saluer, et nous on hurle et on les acclame comme jamais. Gackt nous laisse après de nombreux baisers et sourires; il est au bord des larmes. Jun-ji nous balance ses baguettes, Chirolyn et Chacha nous balancent leurs mediators (mais trop de fangirls!!! LANCEZ PLUS FORT!!!) et disaparaissent. You reste un petit moment et je peux voir ses yeux qui brillent, il est lui-aussi au bord des larmes. J’ai jamais voulu prendre quelqu’un dans mes bras autant que  l’adorable guitariste à cet instant. Il nous dit quelque chose qui n’est certainement pas entendu au-dessus des cris, mais je crois lire ‘moi aussi’. Il nous lance quelques mediators (oui, en me ratant XD), balance une serviettes (en me ratant ENCORE!) fait une petite révérance et s’en va.
Et c’est réellement terminé. Alors qu’on se dirige lentement vers la sortie, il y a un cameraman qui passe dans la foule avec sur sa caméra ‘A message for Gackt’. Alors forcément je me colle devant quand il passe…j’ai l’air de rien, je suis trempée de sueur, j’ai les cheveux qui ressemblent à du nôri et mes lunettes sont de travers, mais je m’en fous. Je balance mon petit message en japonais (en priant pour que mon accent soit pas trop pourri) et c’est direction le monde extérieur.

Et dans le train, je réalise enfin ce qui vient de se passer, et je craque. Je suis vidée physiquement, mentalement et émotionellement, et je ne veux qu’une chose : qu’ils reviennent vite.

(héhéhéhéhéhé…j’ai fait ma fangirl XD)

~ par Fujikujaku sur 2010/07/19.

9 Réponses to “Gackt Live Tour : YFC in Paris ~ Live report”

  1. et p’être que cette fois, tu pourras m’y traîner aussi… ^^ si y’a encore des billets dispo (argh)

  2. O(≧▽≦)O ワーイ♪

  3. Très sympa ton résumé ^_^ ce concert était vraiment magique ! J’en suis sorti les jambes tremblantes, sans voix, et j’ai mis deux jours à m’en remettre mais qu’est-ce que c’était bon, 10 ans d’attente enfin assouvie !!

    Ah ! Et désolé c’est moi qui ait eu la serviette de You !! XD je n’avais jamais sauté aussi haut qu’à ce moment là !

    • Ah non mais je ne t’en veux pas du tout…XD
      (même si en ce moment je suis en train d’imaginer comment te la voler, cette serviette!! XD)

      J’ai toujours mal partout, et ouais, 10 ans d’attente…et c’est déjà fini… Bah, reste plus qu’à attendre qu’ils repassent!^^

  4. LOL elle est sous bonne garde !! J’espère qu’ils reviendront très vite et pour une grosse tournée *_*

    • Beuh, pas drôle! XD Faut l’encadrer et ne JAMAIS la laisser hors de ta vue!!
      Et ouaiiiiiis! Veux une grande tournée avec effets version R&RII… ENFIN voir You jouer de son violon en live… *oo*

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :