Fleeing by night

Je l’ai vu! Enfin! Et il était beau!

Dans ce film, on suit Lin-chung, un virtuose du théâtre Qing, dont la troupe d’acteurs se retrouve abrité dans la maison du père de Ying-er, mécène des arts. Fiancée à violoncelliste Shang-duong, Ying-er est en admiration devant Lin-chung et pousse Shang-duong à voir ses spectacles. Mais entre les deux hommes va grandir une amitié qui sera déchirée entre les conventions sociales, les désirs de chacun et l’innocence des autres.

Le tout accompagné par une magnifique bande sonore au violoncelle. *bave*

 

~ par Fujikujaku sur 2011/01/10.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :