Human Centipede

Ca y est, je l’ai vu. J’écris cette entrée de blog en finissant les quelques dernière minutes, et je dois dire que j’ai jamais eu autant envie de hurler de rire tellement ce film est surfait et débile.

On connait tous le scénario : un scientifique fou capture des gens pour en faire un mille-pattes humain, connecté par la bouche et l’anus.

J’ai longuement hésité à le regarder, je sais pas vraiment pourquoi, et finalement j’ai craqué. Et j’ai eu les exactes mêmes réactions en le regardant qu’envers n’importe quel autre film pourri du genre. On a un scénario bancal parce que le grand POURQUOI qui entoure tout ce film n’a pas de réponse. Le jeu d’acteurs…ben en fait ils couinent et ils pleurent, mais au moins ils ont une raison. Sauf la ‘tête’ du mille-pattes, qui décide courageusement d’en finir alors qu’il avait vraiment l’air de pouvoir faire quelque chose de bien. Il avait la hargne, la haine, l’envie de survivre…mais non, c’est un film censé démontrer l’horreur dans l’impuissance, alors ta bravade qui aurait pu marcher (surtout vu l’état du scientifique au moment) ben non, il faut la démonter, c’est pas dans le ton de l’histoire.

Et, les gens, si vous devez apprendre UNE chose d’un film du genre : quand on plante quelqu’un avec une arme, quelle qu’elle soit, ON S’ASSURE D’AVOIR TUÉ LA PERSONNE AVANT DE S’EN ALLER!!! Et on GARDE l’arme en question. Bande de poulpes.

En gros…ce film est une daube. Les idées derrière sont immondes, mais parfois les idées ne sont pas suffisantes pour rendre quelque chose intéressant.

~ par Fujikujaku sur 2011/08/17.

2 Réponses to “Human Centipede”

  1. OOOooooh, encore un petit musée des z’erreurs… XD

    Note perso : pensez à se motiver pour regarder les daubes d’adaptations des Lovecraft… argh… =__=

  2. Le coup du mec pas mort et l’arme laissée à côté, c’est tellement banal… On se demande comment les scénaristes osent encore avoir recours à cette débilité. PERSONNE ne se ferait prendre à ce piège en vrai ! Tu le massacres jusqu’à-ce qu’il soit totalement impossible qu’il reste le moindre souffle de vie ! C’est ce que je reproche à 95% des films aujourd’hui : les scénaristes se permettent d’avoir recours à la facilité et leurs films deviennent aussitôt médiocres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :